En ce moment
 

La pétition pour les moyens du sport lancée vendredi

La pétition pour les moyens du sport lancée vendredi
Le président du CNOSF Denis Masseglia, lors d'une conférence de presse, à Paris, le 11 mai 2017FRANCOIS GUILLOT
sport

Le comité national olympique et sportif français (CNOSF) va lancer vendredi sa pétition en ligne pour réclamer au gouvernement des moyens budgétaires "à la hauteur" pour le sport, avant la prochaine loi de finances.

"Nous, sportifs, dirigeants de clubs, bénévoles, passionnés, citoyens, demandons que le sport bénéficie de moyens à hauteur de ces apports humains, économiques et sociétaux. Pour que le sport compte, je signe", a lu devant les journalistes le président du CNOSF, Denis Masseglia, après un conseil d'administration et un congrès du comité olympique, réunissant les fédérations sportives.

Le lancement, sur le site du CNOSF, aura lieu vendredi à midi, au premier jour de la "Fête du sport", une mobilisation de trois jours lancée par l'ancienne ministre Laura Flessel pour développer et promouvoir les activités physiques et sportives. Denis Masseglia avait critiqué une initiative "sans concertation", alors que le CNOSF organise chaque année fin septembre une opération du même type, "Sentez vous sport".

"On s'est pris de plein fouet, après avoir obtenu l'organisation des Jeux (Olympiques) à Paris en 2024, la diminution des emplois aidés" et des baisses de subventions, qui ont touché les clubs amateurs. "On attendait d'avoir un élan, une impulsion et ce n'est pas du tout le cas", a répété le président du CNOSF.

Selon une lettre de cadrage de Matignon, fin juillet, le ministère des Sports se verrait allouer 450 millions d'euros de budget, en baisse de 30 millions par rapport à 2017, année où le budget était déjà en diminution. Le CNOSF revendique la totalité des taxes affectées au sport, alors que ces dernières, prélevées sur la Française des Jeux, sur les paris sportifs en ligne et sur les droits TV, retournent partiellement dans le budget général de l'Etat.

"On demande que le sport finance le sport (...) le sport rapporte beaucoup plus à la nation que ce qu'il lui coûte", a insisté Denis Masseglia, qui a situé "le record de France" pour une pétition en ligne à "1,3/1,4 millions" contre la loi sur le travail portée par l'ancienne ministre Myriam El-Khomri. Avant de lancer: "Quand on est sportif, on s'engage à battre des records... on va demander à Kevin Mayer comment il faut faire".

Vos commentaires