La peur des sanctions paralyse les policiers

(Belga) Certains agents de police ont tellement peur de plaintes ou de sanctions qu'ils n'osent pratiquement pas intervenir sur le terrain, ressort-il d'un audit de la police de Louvain que Het laatste Nieuws a consulté. "Ailleurs dans le pays aussi, les policiers partent en intervention la peur au ventre. Ils sont exagérément contrôlés", estime le chef de corps Nicholas Paelinck.

"La manière dont le service interne de contrôle examine les plaintes est vécue comme une intimidation et une menace. Cela crée une culture de la peur", stipule le rapport de la police locale de Louvain effectué par une firme externe. La police dit être au courant de la problématique et que des mesures sont envisagées. Selon Nicholas Paelinck, le phénomène n'est pas uniquement local. "D'autres zones sont concernées, car la police est contrôlée partout et par toutes sortes d'instances ainsi que par le citoyen." Il préconise une instance de coupole pour les plaintes. "Aujourd'hui, on a la surveillance interne, le Comité P, l'Inspection générale, le juge d'instruction, etc." (Belga)

Vos commentaires