La police neutralise un homme armé à Alost: "Ils lui ont tiré dessus 3 balles !", raconte un témoin

  • La police a maitrisé un homme armé hier à Alost

  • La%20police%20tire%20sur%20un%20homme%20arm%C3%A9%20%C3%A0%20Alost%3A%20%22Ils%20lui%20ont%20tir%C3%A9%20dessus%203%20balles%20!%22

 

La police a tiré mercredi soir à Alost, en Flandre orientale, sur un homme qui se promenait avec un couteau et une arme à feu autour de la gare. L'homme a été emmené dans un état grave à l'hôpital.

La police a été avertie en soirée  mercredi qu'un homme armé d'un couteau rôdait aux abords de la gare d'Alost. Arrivés rapidement sur place, "les agents ont demandé à l'homme de se rendre, mais il a lancé son couteau vers la police", a rapporté le bourgmestre de cette ville de Flandre orientale. "La police a vu que l'homme était également en possession d'une arme à feu. Les agents ont alors dû le neutraliser", a-t-elle ajouté. 

Dans une vidéo transmise via Alertez-nous, un témoin raconte la scène. "Ils lui ont tiré dessus 3 balles !", s'exclame celui qui a assisté à cette confrontation.


Les circonstances doivent être précisées 

Emmené à l'hôpital, l'individu est dans un état grave mais ses jours ne seraient pas en danger. Aucun agent n'a été blessé. L'homme sera présenté au juge d'instruction de Termonde dès que son état de santé le permettra. Le parquet a requis son arrestation. Il s'agit d'un habitant de Denderleeuw âgé de 34 ans qui connaît des problèmes psychiques. Selon la section de Termonde du parquet de Flandre orientale, rien n'indique pour le moment qu'il aurait eu des motivations terroristes.

Deux enquêtes vont commencer: l'une sur les actions de cet homme et l'autre sur la réaction des agents de police, notamment pour vérifier qu'ils se trouvaient en légitime défense.


"L'homme était dangereux car doublement armé"

D'après le bourgmestre Christoph D'Haese, ce serait bien le cas. "Je me suis entretenu avec le chef de la police. Tout tend à montrer d'après les premières informations que les agents étaient en légitime défense. L'homme était dangereux car doublement armé", a-t-il indiqué.


Vos commentaires