En ce moment
 

Le chantier du parking de la Confluence ralenti pour deux mois supplémentaires

(Belga) Un gel de deux mois supplémentaires du chantier de la confluence permettant aux archéologues d'approfondir leurs recherches sur une portion du Grognon, a confirmé jeudi le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot. Il a précisé que l'accord a été conclu entre la société Interparking (exploitant du futur parking de 700 places) et les archéologues du SPW. En décembre dernier, la commune avait estimé qu'elle ne pouvait pas aller au-delà des quatre mois déjà octroyés pour des raisons liées aux subsides européens.

En décembre dernier, à la suite de découvertes archéologiques inédites sur le site de la Confluence, dit "Grognon" à Namur, les archéologues du SPW avaient sollicité un gel du chantier en cours pour une durée de plusieurs mois. La ville de Namur et les exploitants du futur parking avaient ainsi accordé un délai de quatre mois aux archéologues, couvrant ainsi la période du 1er février au 31 mai, durant lequel les travaux seraient ralentis. Un sanctuaire romain, un atelier de poterie et plus récemment une statue en stuc d'Hercule, chaulée et peinte ont jusqu'à présent été découvertes par les équipes archéologiques. Les chercheurs souhaitaient une prolongation du délai, mais qui ne pouvait être octroyée par la ville. "On flirte avec la limite du calendrier relatif aux subsides européens Feder. Nous sommes tenus à des délais stricts, sans quoi nous risquerions de perdre ces subsides", a expliqué le bourgmestre. Ainsi, les archéologues ont repris contact avec Interparking, qui a accepté une prolongation de deux mois, à leur charge. "C'est tout bénéfice pour la ville, car elle ne prend pas elle-même le risque de décaler le chantier qui devra être terminé dans les temps", a conclu Maxime Prévot. Le ralentissement du chantier devrait ainsi se poursuivre jusqu'au 31 juillet. (Belga)

Vos commentaires