En ce moment
 

Le Conseil des ministres reporte la fermeture de sept centres d'asile

(Belga) Le Conseil des ministres a décidé vendredi de reporter la fermeture de sept centres fermés initialement prévue dans le cadre du plan de démantèlement, dans le contexte de l'accueil des demandeurs d'asile par Fedasil.

Pour pouvoir faire face à la forte augmentation de l'afflux de demandeurs d'asile en 2015, l'Agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile (Fedasil) avait, à l'époque, créé de nouvelles places d'accueil à un rythme inégalé. "Depuis janvier 2016, nous avons pu constater une forte diminution dans les chiffres et un premier plan de démantèlement avait été approuvé", ont expliqué vendredi les cabinets du ministre de l'Intérieur Jan Jambon et du secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA). Étant donné que la diminution de l'afflux s'est poursuivie en 2017 et s'est stabilisée en 2018, une notification "Plan de démantèlement Fedasil" a été reprise lors des discussions budgétaires de mars 2018, laquelle prévoyait un deuxième plan de démantèlement du réseau d'accueil. Toujours selon les cabinets de MM. Jambon et Francken, en raison de l'afflux croissant des derniers mois, "l'Agence constate toutefois que ce deuxième plan de démantèlement qui a été proposé, est impossible à réaliser. Le rythme de démantèlement proposé n'est plus tenable dans les circonstances actuelles et le maintien provisoire d'une partie de la capacité à démanteler est nécessaire". Dans ce cadre, les mesures suivantes seront prises par Fedasil: la capacité de Samu Béjar sera augmentée de 150 à 400 pour la période d'octobre à décembre 2018 compris et la fermeture de sept centres collectifs, à savoir Houthalen-Helchteren, Westakkers St-Nicolas, Montaigu, Tournai, Namur, Sainte-Ode et Arlon, sera reportée. Enfin, quelque 1.500 "places tampons" seront prévues auprès des partenaires afin de rendre le réseau d'accueil "plus flexible". (Belga)

Vos commentaires