En ce moment
 
 

Le procès de Jonathann Daval, mis en examen pour meurtre sur conjoint, n'aura pas lieu cette année

Le procès de Jonathann Daval, mis en examen pour meurtre sur conjoint, n'aura pas lieu cette année

Le procès de Jonathann Daval n'aura pas lieu cette année, indiquent nos confrères de l'Est Républicain. "L’instruction n’est pas achevée, notamment la reconstitution qui est inévitable", a expliqué le procureur de la République de la Haute-Saône, Emmanuel Dupic. Avant d'ajouter: "Compte tenu de ces éléments, le procès ne pourra pas se tenir avant 2020".

Après avoir avoué une première fois le meurtre commis fin octobre 2017, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux en juin pour accuser son beau-frère d'en être l'auteur et sa belle-famille d'avoir conclu un "pacte secret" pour lui faire porter le chapeau. Finalement, l'informaticien de 34 ans avait de nouveau dit être le meurtrier d'Alexia le 7 décembre, en craquant lors d'une confrontation avec la mère de la victime au tribunal de grande instance de Besançon.


"Il parle toujours d'un accident"

Selon sa dernière version, le couple s'est disputé à son domicile à Gray-la-Ville (Haute-Saône) au retour d'un repas passé chez les beaux-parents d'Alexia et "des coups ont été échangés". "Il continue à dire qu'il n'a jamais eu l'intention de donner la mort à Alexia Daval" et "parle toujours d'un accident", avait détaillé le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Le corps de l'employée de banque de 29 ans avait été découvert le 30 octobre 2017, en partie brûlé, dans un bois, non loin de leur maison. Jonathann Daval, mis en examen en janvier pour "meurtre sur conjoint" et qui encourt la prison à perpétuité, est détenu à la maison d'arrêt de Dijon.

L'an dernier, 130 femmes sont mortes en France sous les coups de leur compagnon, leur petit ami ou leur ex-conjoint, soit une tous les trois jours.

Vos commentaires