En ce moment
 

Le PS adopte sa boîte à idées pour les élections d'octobre

Le PS adopte sa boîte à idées pour les élections d'octobre

(Belga) Le Parti socialiste a approuvé dimanche, lors d'un congrès à Charleroi, les propositions d'actions que les futurs élus socialistes seront appelés à mettre en œuvre dans les communes et les provinces. Elles passent notamment par la gratuité de l'enseignement fondamental dans l'officiel, des coopératives de production locale d'électricité et des projets de démocratie participative.

"Nous devons progressivement rendre notre enseignement - et d'abord notre enseignement fondamental - totalement gratuit", a affirmé le président du parti, Elio Di Rupo. Il demande d'assurer aux élèves, "gratuitement ou à prix très modique", un repas chaud et complet, confectionné avec des aliments locaux et équilibrés, une proposition que le PS avait déjà avancée en 2014. Un projet pilote de la ministre francophone de l'Egalité des chances Isabelle Simonis permettra dès la prochaine rentrée scolaire de fournir 650.000 repas à des élèves de maternelle. L'"écosocialisme" figure aussi en bonne place, avec la proposition de développer comme en Allemagne des coopératives de production locale d'électricité, dont les villes et communes seraient parties prenantes sinon les initiatrices. Dans son discours, M. Di Rupo a également fustigé les politiques fédérales menées aux dépens des budgets communaux ainsi que les projets fédéraux visant les CPAS. Il a par ailleurs tenu un plaidoyer pour le maintien des Provinces, dont le pouvoir fiscal pourrait aider la Wallonie à surmonter la fin progressive, à partir de 2024, des moyens visant à compenser des pertes de recettes pour Bruxelles et la Wallonie liées à la 6e réforme de l'Etat. Le PS compte actuellement 87 bourgmestres, 96 présidents de CPAS, 396 échevins et 1.203 conseillers, selon des chiffres du parti. (Belga)

Vos commentaires