En ce moment
 

Toutes les confessions rendent hommage au siège de Charlie Hebdo: "Que dit le Coran ? Respectez les gens!"

 

Le siège de l’hebdomadaire Charlie Hebdo est devenu un point de ralliement de nombreux démocrates. Des français de toutes les confessions sont venus rendre leurs hommages.

Un groupe dense se forme autour de quelques hommes venus au milieu de l’après-midi rendre hommage aux victimes de l’attentat. Il s’agit d’un groupe d’imams décidés à éviter tout amalgame entre l’Islam et la barbarie terroriste. "Nous sommes Charlie, oui, moi je le dis", clame Hassan Chalghoumi, imam de Drancy. "Même si je ne suis pas d’accord pour les dessins par rapport aux prophète, jamais on ne doit régir comme ca. On peut quand même avoir une tolérance, une ouverture vers les autres. Respecter le travail des autres et respecter la liberté et les choix de chacun."

"Aimez-vous les uns les autres!"

A l’origine de cette initiative, l’écrivain juif Marek Halter, qui était présent au siège lui aussi. "Lisons les textes, que dit Dieu dans les textes révélés ?", demande-t-il. "Aimez-vous les uns les autres. Que dit le Coran ? Respectez les gens, c’est écrit. Mes amis les Imams, avec mon ami Chalghoumi en tête, ils ont compris ca."


Ils sont immortels de toute façon

Mais c’est toute la journée que les parisiens se sont présentés ici. Une fleur, une bougie, et même parfois une lettre à la main. "J’ai mis ‘Je suis Charlie', j’ai mis… Je ne sais plus", explique une passante visiblement encore sous le choc. "Ils sont immortels de toute façon. Ils ne sont pas morts ces gars-là. Ils sont dans tout le monde."

"Je suis Charlie, et pas que", soutien un autre habitant. "Je suis Charlie et les douze personnes qui ont disparu et les huit autres qui sont gravement blessées ou entre la vie et la mort."

Dans cette ruelle du vieux Paris, hier, deux fous ont frappé au cœur toute une république.

Vos commentaires