Les bières lambics artisanales à l'honneur d'un 12e "Toer de Geuze" les 4 et 5 mai

Les bières lambics artisanales à l'honneur d'un 12e
Consommation

(Belga) Neuf brasseries et "coupeurs" de lambic du sud-ouest de Bruxelles ouvriront leurs portes au public au cours des week-ends des 4 et 5 mai prochains. Les organisateurs de l'événement ont annoncé mercredi à Beersel qu'ils avaient élu à la présidence de leur association HORAL Gert Christiaens, de la brasserie Oud Beersel, en remplacement de Frank Boon (brasserie Boon), démissionnaire.

C'est la 12e fois que HORAL - Hoge Raad voor Ambachtelijke Lambiekbieren, haut conseil pour les bières lambics artisanale - organise cette opération qui n'a lieu que tous les deux ans. A l'exception de la gueuzerie wallonne Tilquin, toutes les brasseries concernées sont situées en Brabant flamand, dans la région du Pajottenland et dans la vallée de la Senne, au sud-ouest de Bruxelles. Il s'agit des brasseries Boon à Lembeek, De Cam à Gooik, De Troch à Wambeek, Hanssens à Dworp (Tourneppe), Lindemans à Vlezenbeek, Mort Subite à Asse, Oud Beersel à Beersel, Tilquin à Rebecq et Timmermans à Itterbeek. Elles seront visitables les samedi et dimanche de 11h à 19h, sauf De Cam, Hanssens et Mort Subite qui n'ouvriront leurs portes que le dimanche, de 10h à 17h. Des navettes en car sont prévues, mais les organisateurs ont indiqué mercredi qu'il ne restait qu'une centaine de places libres à leur bord. Les visiteurs peuvent toutefois se rendre individuellement dans les brasseries, sans besoin de réserver. L'accès est gratuit. Comme les années précédentes une "Oude Geuze Megablend" a été élaboré, par assemblage de lambics provenant de chaque brasserie participante. L'association HORAL rassemble une bonne partie des brasseries produisant le lambic, cette bière de fermentation spontanée à la base de la gueuze, qui bénéficie de la protection européenne Spécialité Traditionnelle Garantie. HORAL milite actuellement pour une reconnaissance européenne de la zone de production du lambic mais aussi pour une protection de la culture des "cerises de Schaerbeek", qui interviennent dans la production de la bière Kriek traditionnelle. Bien que démissionnaire, l'ex-prédident Frank Boon a confirmé qu'il continuerait à prêter son expérience technique à l'élaboration de ces deux dossiers de reconnaissance. Renseignements et réservations sur www.toerdegeuze.be. (Belga)

Vos commentaires