En ce moment
 
 

Les militants du cdH ont approuvé leur programme électoral à l'unanimité

Les militants du cdH ont approuvé leur programme électoral à l'unanimité

(Belga) Les militants du cdH ont approuvé samedi, à l'unanimité, dans des congrès organisés à Bruxelles et à Namur, leur programme en vue de l'échéance électorale du 26 mai prochain. Dans un contexte de transition démographique, économique, climatique et numérique, il défend des centaines de propositions dont une part significative à l'horizon 2030.

Les axes principaux du programme - "miser sur les jeunes; protéger la santé de chacun; mieux habiter la terre; créer de nouveaux emplois et rendre le travail humain; se battre pour la justice et l'équité; impliquer les citoyens dans les choix de l'avenir" - ont été présentés par des candidats. Hormis le président du parti Maxime Prévot, il s'est agi notamment des têtes de liste et ténors du parti parmi lesquels Céline Fremault, Georges Dallemagne et Pierre Kompany; René Collin, Carlo Di Antonio, Marie-Martine Schyns, Catherine Fonck et Benoît Lutgen. Le cdH entend notamment créer 6.400 nouvelles places d'accueil en crèches pour les plus petits, achever la mise en œuvre du Pacte d'excellence, construire ou rénover en profondeur 250 écoles dans le cadre de hubs éducatifs regroupant écoles, clubs sportifs, académies, mouvements de jeunesse, ... Si l'on en croit son président Maxime Prévot, le cdH réduira drastiquement la pauvreté infantile pour que d'ici 10 ans, il n'y ait plus un enfant mal logé ou mal nourri. Il veillera à diminuer de moitié le nombre de jeunes sans emploi. Doublement des déplacements piétons et cyclistes, ainsi que du covoiturage; concentration du temps plein sur quatre jours et télétravail; investissement annuel de trois milliards pour booster l'offre de transport en commun à Bruxelles et en Wallonie, sont mis en avant pour diminuer le temps perdu dans les bouchons. Hormis celles qui précèdent, un panel de mesures sont avancées sur le plan climatique: arrêter l'extension du bâti (-50% d'urbanisation à l'horizon 2030); un espace vert à 300 mètres de chez soi; cinq milliards pour l'isolation de tous les bâtiments (d'ici 2030) pour en réduire de 30% les émissions de CO2, création systématique dans chaque village de coopératives de production et d'achat d'énergie garantie sans CO2. Sur le plan humain, le cdH veut diminuer de moitié le nombre de jeunes sans éducation sans emploi et sans formation d'ici cinq ans. Il souhaite consacrer 500 millions d'euros pour refinancer la Justice et en réduire la lenteur, doubler le nombre d'habitations accessibles aux PMR (actuellement 7 à 8%) ou encore réduire de 10% le coût de l'accès au logement ainsi que celui des structures publiques dans le pays. Mais le centre démocrate humaniste ne compte pas faire croire que tout sera gratuit car "la gratuité a toujours un coût et toujours pour les mêmes: les travailleurs", a insisté Maxime Prévot, lors de son allocution de clôture. (Belga)

Vos commentaires