En ce moment
 
 

Lisa, la joggeuse qui avait inventé son enlèvement en Mayenne, avait-elle déjà menti à la police? En 2019, elle apportait un témoignage troublant

Lisa, la joggeuse qui avait inventé son enlèvement en Mayenne, avait-elle déjà menti à la police? En 2019, elle apportait un témoignage troublant
© Image Belga
 
 

Lisa, la joggeuse de 17 ans, dont la disparition mystérieuse il y a deux semaines avait mobilisé jusqu'à 200 militaires en Mayenne.

L'adolescente avait disparu lundi 8 novembre après être partie de son domicile vers 16H00 à Saint-Brice (Mayenne), une commune rurale de 530 habitants, pour faire un jogging, une activité qui lui était habituelle. Elle était réapparue saine et sauve le lendemain aux alentours de 20H00 dans une enseigne de restauration rapide de Sablé-sur-Sarthe, à environ 10 km du lieu de sa disparition.

Entendue par les enquêteurs après une brève hospitalisation, la jeune joggeuse avait finalement reconnu avoir menti et avoir fugué à pied jusqu'à Sablé-sur-Sarthe, pour une raison toujours inconnue, puis inventé un scénario d'enlèvement. Selon nos confrères de France info, le sentiment d'un "manque de reconnaissance" serait à l'origine d'une telle affabulation. 

Une tendance à l'affabulation?

Selon des informations rapportées par le Dauphiné Libéré, ce n'est pas la première fois que la jeune fille apporte un témoignage troublant à la police. En 2019, l'adolescente avait dit avoir été victime d'un cambriolage chez elle alors qu'elle se trouvait seule à don domicile, indiquent nos confrères. Elle avait raconté avoir été bousculée par deux individus qui avaient ensuite pris la fuite. Un portrait-robot avait été établi sur base de son témoignage. L'un de ses camarades avait été auditionné avant d'être relâché, faute de preuve. 

"La jeune fille a-t-elle réellement vécu un traumatisme à ce moment-là, ou était-ce les premiers signes d’une tendance à l’affabulation ?", écrivent nos confrères. 


 




 

Vos commentaires