En ce moment
 
 

Mélenchon sèchement battu par Marine Le Pen à Hénin-Beaumont

Le chef de la gauche radicale française Jean-Luc Mélenchon a perdu son pari face à la dirigeante de l'extrême droite Marine Le Pen au 1er tour des élections législatives dans le nord de la France, et ne participera pas au second tour dimanche prochain.

Jean-Luc Mélenchon, qui défiait Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, a annoncé lui-même sa défaite: arrivé troisième, il s'est désisté au profit d'un socialiste qui affrontera donc le chef du Front national. Marine Le Pen a annoncé elle-même qu'elle avait obtenu 42% sur l'ensemble de la circonscription. "Il est normal qu'on soit déçu, mais il ne faut pas se laisser abattre", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, un ancien socialiste.

Ennemi juré

Le dirigeant du Front de gauche, un regroupement dominé par le Parti communiste, avait été la révélation de l'élection présidentielle des 22 avril et 6 mai. Mais son score avait été décevant pour ses partisans. Il n'avait obtenu que 11,1% au premier tour, contre 17,9% à Marine Le Pen, dont il s'était posé en ennemi juré pendant la campagne.

Pour prendre sa revanche, il avait décidé d'aller la défier dans sa place forte d'Hénin-Beaumont, faisant de la bataille dans cette circonscription l'un des points chauds de ces législatives.

Vos commentaires