En ce moment
 

Mort de Maëlys: "On a retrouvé un crâne d'enfant. Le suspect est en aveux, il présente ses excuses" (vidéo)

Mort de Maëlys:

Les restes de la petite Maëlys, disparue fin août en Isère, ont été découverts mercredi en fin d'après-midi sur les indications de Nordahl Lelandais qui a admis avoir tué "involontairement" l'enfant, a annoncé le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat.

"Des chiens ont découvert un crâne d'enfant et un petit os", a indiqué le procureur de la République de Grenoble Jean-Yves Coquillat à propos des fouilles survenues dans le cadre de l'affaire sur la mort de la petite Maëlys. L'enquête s'était accélérée lorsque l'unique suspect a accepté de collaborer.


Il parle d'un accident et présente ses excuses

Au cours de son audition, le suspect a dit qu'il avait tué Maëlys "involontairement". "C'est le terme qu'il a utilisé, a répété le procureur. "Il a d'ailleurs présenté ses excuses aux parents de Maëlys, à Maëlys elle-même et au juge". Le procureur a encore précisé que Nordahn Lelandais, après avoir tué l'enfant, avait déposé son corps dans un endroit à proximité de sa maison. Il était ensuite retourné au mariage auquel assistait la fillette.

Nordahn Lelandais n'explique pas comment la fillette est morte: "Il s'expliquera une fois qu'on aura retrouvé son corps"

"Il a refusé de s'expliquer pour l'instant sur la façon dont cette mort, involontaire selon lui, a eu lieu. Il a exprimé le souhait que le corps de Maëlys soit d'abord retrouvé et a affirmé qu'il s'expliquerait ultérieurement".

Le procureur a précisé que les recherches ont été rendues très difficiles en raison de la neige tombée entre temps. 


Il avait changé d'attitude

Ce mercredi, cet ex-militaire, qui niait toute implication dans la disparition depuis des mois, a changé de comportement lorsque les gendarmes ont affirmé avoir trouvé une tache de sang attribué à Maëlys dans sa voiture. Le procureur a précisé: "Les juges d'instruction ont fait désosser le véhicule de Nordahn Lelandais. Les gendarmes ont découvert dans le coffre de ce véhicule, à l'arrière, une tache de sang. Les experts de la gendarmerie ont déterminé que ce sang était celui de Maëlys".

Vos commentaires