En ce moment
 
 

Mort de Victorine: le suspect mis en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre précédé d'une tentative de viol

 
Victorine
 

Le meurtrier présumé du meurtre de Victorine a été conduit au palais de justice de Grenoble en début d'après-midi pour être présenté aux magistrats d'instruction en charge du dossier, à l'issue de ses 48 heures de garde à vue. Il a été mis en examen pour enlèvement, séquestration et meurtre précédé d'une tentative de viol. Il prétend qu'il était en train de faire un jogging, et qu'il a bousculé la jeune fille, avant de passer aux actes pour lesquels il est mis en examen, a annoncé Boris Duffau, le procureur adjoint de la République de Grenoble. 

Ce dernier détaille: "Il a reconnu avoir croisé vers 19h, par hasard, le chemin de Victorine non loin du chemin du stade des prairies, alors qu'il pratiquait un footing. Une dispute aurait éclaté entre eux après une bousculade involontaire. Il aurait alors rapidement paniqué et l'aurait saisie à deux reprises par le cou, en le serrant très fort. Il aurait ensuite déposé le corps inanimé dans l'eau à proximité du lieu de leur rencontre pour dissimuler ledit corps. Pour mémoire, je vous rappelle que l'autopsie a révélé une mort par noyade ainsi que des ecchymoses au niveau du cou, confirmant un acte d'étranglement par une tierce personne. Les déclarations du mis en examen confirment cet étranglement, sur lequel nous n'avions volontairement pas donné de détail jusqu'à présent". 

Le suspect reconnaît son implication dans le meurtre. On est dans le contexte d'un crime commis par un individu seul, a précisé le procureur.

Le suspect avait été interpellé mardi par les gendarmes en Isère et placé en garde à vue. Une perquisition a été réalisée à son domicile pendant qu'il était entendu par les enquêteurs. Il habite à Villefontaine, près du domicile de la famille de Victorine. Il était connu des services de la gendarmerie et de la justice pour des délits de droit commun. Selon plusieurs médias, l'homme a livré des aveux pendant les premières heures de son audition. 

 




 

Vos commentaires