En ce moment
 
 

Nordahl Lelandais, le tueur de la petite Maëlys, à l'origine de 40 disparitions inquiétantes?

Nordahl Lelandais, le tueur de la petite Maëlys, à l'origine de 40 disparitions inquiétantes?

Nordahl Lelandais est-il impliqué dans d'autres affaires judiciaires ? Une cellule spécialisée de la Gendarmerie nationale a identifié "une quarantaine" de dossiers criminels non résolus dans lesquels un lien avec l'ex-militaire peut être envisagé.

Après plus d'un an de travail, de recoupements et d'analyses, les enquêteurs français ont sélectionné 40 enquêtes sur les 900 dossiers ouverts dans le cadre de la cellule Ariane. Cette dernière, créée en 2018, devait retracer le passé de Nordahl Lelandais et établir si des liens existaient entre le tueur de la petite Maëlys et des affaires non résolues. Résultat, c'est un travail de fourmis auquel se sont prêtés les enquêteurs. Ils ont classé les 900 dossiers ouverts en fonction du lieu de disparition, de la date de disparition, l'âge et le sexe des victimes. D'autres critères plus subjectifs ont été pris en considération par les enquêteurs. Un haut-fonctionnaire de police témoigne dans les colonnes du quotidien français 'Le Parisien': "Il y a des interrogations, parfois grosses, sur certains dossiers. Mais à ce jour, aucun élément ne permet de l’impliquer et il est possible qu’aucune preuve ne soit trouvée. Attention à ne pas créer de faux espoirs aux familles."

Éléments troublants

Sur les 40 dossiers retenus, plusieurs cas posent question. Nordahl Lelandais a par exemple bien connu un certain Ahmed Hamadou, disparu en septembre 2012. Autre exemple, celui de Lucie Roux. Disparue en 2012, elle a séjourné dans le même hôpital psychiatrique que Nordahl Lelandais. La disparition de deux Savoyards, 22 et 45 ans, a attiré également l'attention des enquêteurs. Tous les deux ont disparu à la sortie d'un festival électro à un an d'intervalle. Les investigations révèlent que Nordahl Lelandais habitait la Savoie à ce moment-là.

Pour rappel, l'ancien maître-chien, Nordahl Lelandais, a été mis en examen dans quatre affaires différentes. Il est soupçonné de l'enlèvement et du meurtre de la petite Maëlys à Pont-de-Beauvoisin (Isère), dans la nuit du 26 au 27 août 2017 lors d'une fête de mariage. Il est aussi mis en cause dans la disparition et l'assassinat du caporal Arthur Noyer, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une soirée dans le centre de Chambéry.

Plus récemment, il a été mis en examen pour "agression sexuelle" sur deux de ses petites cousines.

Vos commentaires