En ce moment
 

Paul Magnette prédit le retour du coeur en 2019

(Belga) Le bourgmestre de Charleroi, Paul Magnette, a donné mardi le coup d'envoi d'une campagne électorale qui connaîtra une première étape avec les communales de cette année et s'achèvera en 2019, lors des élections fédérales et régionales. Face aux "agressions" des majorités de droite contre les politiques sociales, il n'en doute pas: les socialistes renoueront avec le succès.

Les socialistes n'ont plus connu une telle situation d'opposition depuis les années 1980 et le gouvernement Martens-Gol, qui s'était soldé par un triomphe électoral du PS porté par le "retour du coeur". "En 2019, ce sera à nouveau le retour du coeur. On l'a fait une fois, on le refera", a assuré M. Magnette devant quelques centaines de militants réunis à l'Université du Travail de Charleroi. "Il y a une campagne, qui commence aujourd'hui", a-t-il averti. Le scrutin du mois d'octobre revêt une importance particulière pour les socialistes, historiquement et fortement implantés dans le terreau local. "Pour nous, socialistes, c'est la mère de toutes les élections. Nous sommes un parti de municipalistes", a expliqué M. Magnette. Son discours a été l'occasion d'une charge contre la politique menée par le gouvernement fédéral, que ce soit en matière de santé, de pension, de service public ou de droit du travail. L'ex-ministre-président wallon a exprimé tout particulièrement la solidarité des socialistes avec les syndicats, les mutuelles et le monde associatif. (Belga)

Vos commentaires