En ce moment
 
 

Pluies diluviennes dans le sud de la France: 3 morts

 
 

De nombreux habitants du sud de la France se retrouvent les pieds dans l'eau, suite à de fortes pluies, à l'origine d'inondations. Les dégâts matériels sont nombreux et trois personnes ont perdu la vie ce week-end.

Les fortes pluies, à l'origine d'inondations qui ont fait trois morts durant le week-end dans le sud-est, et provoqué de nombreux dégâts étaient en atténuation dimanche soir, l'épisode pluvieux étant désormais localisé sur le Sud-Ouest. Ces fortes pluies ont nécessité des interventions auprès d'au moins 2.300 personnes dans le Var et les Alpes-Maritimes depuis 24 heures.

Neuf départements du Sud toujours en alerte orange

Au total 9 départements du Sud de la France étaient encore en vigilance orange dimanche après-midi. Quatre départements le sont pour pluie-inondations: l'Ariège, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. Cinq autres le sont pour vigilance crue: le Var, les Alpes-Maritimes, les Alpes-de-Haute-Provence, le Gers et les Landes. Cette alerte orange crue a été levée dimanche après-midi pour le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône.

Mort d'un couple et d'un SDF 

Un couple de personnes âgées est mort intoxiqué au monoxyde de carbone, dans la nuit de samedi à dimanche, dans une cave à Bagnols-en-Forêt (Var), alors qu'il s'activait autour d'une moto-pompe alimentée par un groupe électrogène pour vider sa cave inondée, a révélé le préfet du Var. Samedi, un SDF allemand de 51 ans avait été retrouvé mort au bord de l'Hérault, après avoir été emporté la veille par les eaux du fleuve en crue.
 
Dans le Var, plus de 1.870 interventions des services de secours ont été effectuées et au moins 1.600 personnes ont été évacuées ou assistées par le millier de pompiers, gendarmes et policiers mobilisés depuis 24 heures. Paul Mourier, le préfet du département, a appelé dimanche en milieu d'après-midi les "Varois à ne pas sortir de leur domicile et plus particulièrement dans l’Argens". Les inondations varoises, notamment à Fréjus, ont réveillé le souvenir de celles qui avaient fait 23 morts et deux disparus en juin 2010.

Foyers privés d'électricité, habitants évacués

En milieu d'après-midi, plus de 11.500 foyers étaient privés d'électricité dans le département dont 8.000 à Fréjus et 2.400 à Saint-Raphaël. Au total, 74 personnes ont été hélitreuillées dont 51 depuis 08H00 sur Fréjus, Tourves et Roquebrune-sur-Argens.
 
Dans les Alpes-Maritimes, au moins 700 personnes ont été évacuées depuis samedi matin, surtout dans l'ouest du département, entre Cannes et Grasse, notamment à Biot et Pégomas. Parmi elles, 102 personnes ont été hébergées durant la nuit dont 50 extraites de voitures ou d'appartements inondés dans la nuit de samedi à dimanche, selon les pompiers. Entre 100 et 150 personnes ont été hébergées dans des locaux communaux dans la journée de dimanche, a précisé dimanche après-midi la préfecture. Beaucoup des personnes assistées ont pu rentrer à leur domicile, sinistré ou non, selon la même source.

Atténuation des pluies prévue 

"Une atténuation des pluies est prévue dimanche en fin d'après-midi ce qui devrait contribuer à une stabilisation des débits pour le début de nuit" sur le Var, les Alpes-Maritimes et les Bouches-du-Rhône, prévoit la préfecture de zone de défense sud."Sur la chaîne pyrénéenne, l'atténuation progressive des précipitations est envisagée pour ce soir, d'ici là on attend encore entre 20 et 30 mm supplémentaires, localement 40 mm sur le relief", prévoit Météo France.
 
En Corse, où la vigilance orange a été levée, 1.000 foyers étaient encore privés d'électricité dimanche en fin d'après-midi en Castagniccia et au Cap Corse (nord-est). Entre 300 et 400 foyers étaient également privés de téléphone dans la région de Castagniccia. A Corte (Haute-Corse), qui compte plus de 5.000 habitants, les intempéries ont provoqué la rupture d'une canalisation d'eau potable. Le retour à la normale est prévu pour lundi. Dimanche, les pompiers et la mairie distribuaient des packs d'eau aux habitants.
 




 

Vos commentaires