En ce moment
 

Plus de 350 personnes ont pris part au lancement des listes Destexhe

Plus de 350 personnes ont pris part au lancement des listes Destexhe

(Belga) Plus de 350 personnes ont assisté à la soirée de lancement des listes Destexhe pour Bruxelles et la Wallonie, mercredi soir à Bruxelles.

Le député bruxellois et sénateur Alain Destexhe, ex-MR depuis deux semaines, a notamment fait valoir l'échéance du 29 mars pour le dépôt des listes et a appelé à des candidatures féminines pour pouvoir respecter la parité rendue obligatoire. Il a de plus lancé un appel aux dons pour financer sa campagne, en remarquant que les partis en place bénéficient de financements. "J'ai lancé un appel pour en finir avec le système socialiste en Wallonie, un système dont les autres partis n'ont d'autre ambition que de devenir les auxiliaires", a déclaré Alain Destexhe. "Un système ancré depuis 60 ans et qui empêche la Wallonie de se redresser". Dans son discours, il a rappelé les 10 priorités autour desquelles seront construit son programme. Il est question de réduire de moitié le nombre d'élus, de retarder d'au moins dix ans la sortie du nucléaire ou encore de freiner l'immigration et réussir l'intégration en poursuivant la politique de Theo Francken. Il a défendu qu'il faut réduire le regroupement familial car les étrangers sont non désirables s'ils "dépendent des aides sociales et importent une culture incompatible avec la nôtre". Il a encore ajouté que "devenir belge pour un étranger doit devenir un parcours exigeant, avec une vérification de l'adhésion à nos valeurs et à notre culture". En conclusion, il a positionné son approche comme un "rempart contre l'extrême droite". (Belga)

Vos commentaires