En ce moment
 

Plus de 750.000 heures prestées par les unités spéciales de la police en 2017

(Belga) Les unités spéciales de la police fédérale ont été à pied d'oeuvre durant 769.819 heures l'an passé, dont 81.208 pour les interventions et arrestations, rapportent les titres Sudpresse jeudi.

En 2017, les policiers des unités spéciales ont presté 769.819 heures sur le terrain dont 160.000 consacrées à l'observation, 81.208 pour les interventions et arrestations, 48.884 pour des infiltrations ou encore 97.321 heures pour des appuis opérationnels. Le nombre d'heures prestées au augmenté par rapport à 2016 pour ces policiers qui traitent de dossiers sensibles, comme des infiltrations, des interventions, des Forts Chabrol, ou encore des prises d'otages. Ils sont contraints à la discrétion. "Les unités centrales, appelées 'Unités spéciales', sont basées à Bruxelles et comportent plusieurs services spécialisés : l'Unité d'observation, l'unité d'intervention et l'unité technique", explique Sarah Frederickx, porte-parole de la police fédérale. Elle précise que la gestion logistique (véhicules, matériels de haute technologie, armement, radios, etc.) a augmenté son activité ces derniers mois. "C'est la conséquence des démarches administratives qui sont nécessaires pour l'acquisition du nouveau matériel. Après les événements qu'on a vécus en 2016, les unités spéciales ont obtenu des budgets supplémentaires pour l'achat du matériel, armement, équipement. Il y a donc des procédures de marchés publics qui doivent être réalisées et respectées". (Belga)

Vos commentaires