En ce moment
 
 

Plusieurs milliers de personnes défilent à Paris contre l'avortement

Plusieurs milliers d'opposants à l'avortement - 3.100 selon la police, 20.000 selon les organisateurs - ont défilé dimanche à Paris à l'appel du collectif "En marche pour la vie" regroupant une quinzaine d'associations.

La sixième édition de ce rassemblement des militants anti-avortement a eu lieu 35 ans jour pour jour après la promulgation de la loi Veil, qui a légalisé l'avortement en France, ont souligné les organisateurs.

A l'issue de plusieurs prises de parole place de la République, notamment de représentants de délégations étrangères (Italie, Roumanie, Pologne, Pays-Bas, Allemagne, Grande-Bretagne), le cortège a démarré en direction de la place de l'Opéra. Une délégation de San Francisco était également présente.

Selon les organisateurs, "20 à 25.000 manifestants pro-vie étaient rassemblées, dont une majorité de familles et de jeunes de moins de 25 ans".

L'an dernier, la participation avait été de 2.800 selon la police et de 15.000 selon les organisateurs.

Des centaines de pancartes étaient portées par des manifestants avec des slogans tels que "Défends la vie", "Des lois pour la vie" ou "Défendre les bébés à naître".

Une grande banderole déployée dans le cortège disait "Non à l'expérimentation sur les embryons".

Les organisateurs avaient reçu le soutien de l'historien Jacques Dupaquier, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, et de responsables religieux dont plusieurs évêques, ainsi que le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon. Quelques prêtres en soutane noire étaient dans le cortège.

S'exprimant au nom du collectif "En marche pour la vie", Cécile Edel a qualifié l'avortement "d'échec tragique" se traduisant "par toujours moins de respect de la vie, toujours plus de solitude et de souffrance pour les femmes".

Le collectif organisateur réunit notamment les associations Etudiants pro-vie, SOS La vie, SOS Touts petits, La trêve de Dieu, Renaissance catholique, Promouvoir, Soignants porteurs d'espérance, Confédération des familles chrétiennes, SOS Maternité, Choisir la vie et Chrétienté Solidarité.

Vos commentaires