Possible gel d'aides sociales en 2019: le programme du président "sera respecté"

Possible gel d'aides sociales en 2019: le programme du président
Gérald Darmanin en avril 2018Eric FEFERBERG

Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé vendredi que "le programme du président de la république sera respecté", alors qu'il était interrogé sur la possibilité que certaines prestations sociales ne soient pas revalorisées dans le projet de budget 2019.

"Le Premier ministre annoncera le budget dans les prochains jours mais le programme du président de la république sera respecté, y compris au niveau de la revalorisation des prestations sociales", a affirmé M. Darmanin, interrogé à Cognac (Charente), où il effectuait un déplacement.

Dans son édition de vendredi, le quotidien Les Echos affirme que certaines prestations sociales ne vont être qu'en partie ou pas du tout revalorisées en 2019, de manière à permettre au gouvernement de réaliser des économies pour respecter son objectif budgétaire pour l'an prochain.

Sur France 2, le secrétaire général du PCF, Pierre Laurent, a considéré "scandaleux" ce gel potentiel, mais "dans la logique du gouvernement".

Interrogé par l'AFP à La Rochelle, où il participe à la réunion de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (FNESER), le premier secrétaire du PS Olivier Faure a estimé qu'un tel gel serait "une deuxième CSG qui serait prélevée sur les petites retraites". "Elles perdraient un point de pouvoir d'achat", a-t-il dit.

M. Darmanin était à Cognac pour visiter le fabricant de spiritueux Martell, qui fait partie des 500 entreprises qui ont testé le système de prélèvement de l'impôt à la source. Ces essais ont été "très positifs", a assuré M. Darmanin.

Vos commentaires