En ce moment
 

Propos racistes d'un candidat: la N-VA se dit choquée et prend ses distances

(Belga) La N-VA se distancie des propos tenus par l'un de ses candidats à Bruxelles-Villes, Alain Van Nieuwenborgh, inscrit à la 15e place.

Evoquant le festival Couleur Café, institution bruxelloise qui pose depuis deux ans ses chapiteaux au Parc d'Osseghem, ce candidat francophone dénonce des "sonorités typiquement nègres (tambours et autres beuglements)". Et, selon lui, il serait plus indiqué de mener des expérimentations scientifiques sur des criminels plutôt que sur des animaux. "Nous avons été très choqués par ces propos et nous nous en distançons totalement. Ce genre de déclaration n'a pas sa place à la N-VA", a déclaré le porte-parole de la N-VA-Bruxelles, Jan Hellemans, rappelant au passage qu'à la 5e place figure un candidat d'origine congolaise, Yabo Muyabo. Le parti nationaliste a tenté de joindre M. Van Nieuwenborgh, en vain jusqu'à présent. Elle souhaite entendre ses explication avant de prendre des mesures. Ces propos épinglés par La Dernière heure ont suscité l'indignation de plusieurs partis. Le PTB a envoyé un communiqué où il s'en prend à la N-VA. "Pendant des années, la N-VA a minimisé le racisme. Après l'épisode Schild&Vrienden, le fait d'accepter des candidats avec un tel discours sur sa liste en est une preuve de plus. Certains n'excluent pas une alliance avec la N-VA à Bruxelles. Il est temps de dire stop", dit le parti marxiste. Le chef de groupe PS à la Chambre, Ahmed Laaouej s'est lui aussi ému de ces propos. "Un candidat de la N-VA qui utilise le mot 'nègre'. Est-ce qu'on veut de ça pour la Ville de Bruxelles (et partout ailleurs)? " a-t-il tweeté. (Belga)

Vos commentaires