RTL a eu accès aux testaments de Johnny Hallyday: il aurait lui-même écarté Laura et David

La rédaction de RTL France a eu accès aux trois testaments successifs de Johnny Hallyday. Le premier document établi en Suisse en 2011, le deuxième en avril 2014, une page manuscrite rédigée par le chanteur à Marnes-la-Coquette et le troisième, que nous révélons, inconnu de David et Laura, quatre pages, en anglais, datées de juillet 2014, dressé devant notaire à Los Angeles. Ce dernier, le plus récent, est le testament qui fait foi.

Johnny écrit qu'il ne lègue rien à ses enfants David Smet et Laura Smet, car dit-il, "ils ont déjà reçu leur dû par le passé". Le chanteur estime donc les avoir mis, de son vivant, à l'abri du besoin et préfère préserver son héritage pour ses filles mineures, Jade et Joy. Dès son premier testament, celui de 2011, Johnny précisait déjà que David et Laura devaient "accepter que leur part d'héritage soit diminuée des montants déjà reçus".

Concrètement, quels sont ces fameux montants ? Qu'a donné Johnny à David et Laura pour estimer que cela suffit ? RTL a eu accès à toute une série de documents notariés qui démontrent effectivement des apports financiers importants, et parfois réguliers.

Les parts d'une villa estimées à 10 millions d'euros

Pour Laura, son père avait apporté en 2003, 442.000 euros pour l'achat d'un appartement rue du Cherche Midi. Quatre ans plus tard, 450.000 euros pour un autre appartement, rue Bonaparte. Laura Smet recevait également depuis 2004, par virement bancaire, environ 5.000 euros mensuels. Au total, près de 800.000 euros jusqu'à aujourd'hui.

Concernant David, Johnny lui avait légué en 2002 sa part de la maison où il avait vécu avec Sylvie Vartan : la Villa Montmorency. Cette part évaluée à l'époque à 3 millions d'euros est estimée aujourd'hui à 10 millions d'euros. Le chanteur avait ainsi le sentiment d'avoir été déjà très généreux avec ses deux premiers enfants, ne les laissant pas dans le besoin. Il souhaitait désormais faire exactement la même chose avec ses petites filles.

L'avocat de Laeticia Hallyday, Me Ardavan Amir-Aslani, s'est refusé à tout commentaire.

Découvrez les documents notariés qui listent les dons de Johnny Hallyday à Laura et David Smet de son vivant sur RTL France.


Marc-Olivier Fogiel, avec Jean-Alphonse Richard et Aymeric Parthonnaud

Vos commentaires