En ce moment
 

Rugby Championship: Défaits par l'Argentine, les Springboks assument leurs erreurs

Rugby Championship: Défaits par l'Argentine, les Springboks assument leurs erreurs
L'entraîneur de l'Afrique du Sud Rassie Erasmus lors du match face à l'Argentine à Mendoza le 25 août 2018 en 2e journée du Rugby Championship Andres Larrovere

"Embarrassant", "pas le genre de prestations qu'on attend des Springboks": dimanche, l'entraîneur de l'équipe de rugby d'Afrique du Sud Johan "Rassie" Erasmus n'a pas cherché d'excuses à ses troupes, défaites la veille par l'Argentine (32-19) lors de la 2e journée du Rugby Championship.

"Nous sommes les seuls responsables -- les entraîneurs en premier lieu et les joueurs ensuite -- et nous devons régler nos problèmes", a estimé le technicien sud-africain au sujet de la rencontre disputée à Mendoza, au pied des Andes argentines.

Erasmus a poursuivi son entreprise d'autoflagellation en refusant de "chercher des points positifs" à la prestation de ses ouailles, avant de déplorer l'inaptitude du camp sud-africain à "gérer correctement la situation".

La tonalité était sensiblement identique chez le 3e ligne Siya Kolisi, qui a regretté "une mauvaise première mi-temps" et des "occasions" non converties.

Dans l'autre camp, les Argentins se réjouissaient d'avoir mis fin à une série de onze défaites consécutives dans la compétition.

"Toutes les victoires sont agréables, mais celle-ci est particulièrement satisfaisante", s'est ainsi enthousiasmé le capitaine Agustin Creevy.

"Nous attendions désespérément une victoire. Chacun a livré une superbe performance", a renchéri l'ailier argentin Bautista Delguy, auteur de deux essais samedi.

Les Argentins poursuivront leur compétition par une confrontation prévue le 8 septembre face à la Nouvelle-Zélande. Une semaine plus tard, ils défieront l'Australie.

Les Sud-Africains, lauréats de leur premier match face à l'Argentine le 18 août, affronteront d'abord les Australiens avant de se mesurer aux All Blacks.

Vos commentaires