En ce moment
 

Rugby: Van Zyl va arrêter pour s'occuper de la ferme familiale

Rugby: Van Zyl va arrêter pour s'occuper de la ferme familiale
Piet van Zyl passe la balle en sortie de mêlée lors d'un match avec le Stade Français à Toulouse, le 2 décembre 2018REMY GABALDA
sport

La famille d'abord: Piet van Zyl, N.1 au Stade Français cette saison au poste de demi de mêlée, rentrera en Afrique du Sud à la fin de la saison afin de s'occuper de la ferme familiale, a-t-il expliqué, "triste", jeudi à la presse.

"Cela n'a rien à voir avec le rugby. J'adore ce sport, ce club et j'apprécie cette expérience ici. C'est une décision mûrement réfléchie: j'ai quitté les Bulls il y a environ un an et demi avec le plan de retourner dans notre ferme familiale. Cette décision a été repoussée depuis", a expliqué l'ex-international sud-africain (29 ans, 3 sélections entre 2013 et 2016).

"Je ne vais nulle part ailleurs", a promis Van Zyl, qui a enchaîné 12 titularisations en 16 journées de Top 14 depuis son arrivée à Paris l'été dernier. "Pour moi, c'est assez triste en fait, pour être honnête. J'ai toujours vraiment encore envie de jouer mais il y a un temps pour tout. Il faut vraiment que je rentre, c'est une décision familiale."

Le N.9 veut prendre le relais de son père âgé au sein de l'exploitation. "Il y a beaucoup de fermes en Afrique du Sud, la plupart sont gérées en famille. Je rentre pour l'exploiter avec mon père et apprendre de lui", a encore dit Van Zyl.

"Piet a assuré, c'est dommage qu'il s'en aille", a regretté le directeur sportif Heyneke Meyer, à la recherche d'un éventuel remplaçant.

"Mais nous avons aussi grandement confiance en Arthur (Coville), qui a malheureusement été blessé et revient doucement, et Clément Daguin a aussi progressé. Donc il y a quelques options sur la table mais nous opterons probablement pour des jeunes joueurs car Arthur (21 ans) et Clément (26) peuvent représenter le futur du club", a déclaré l'ex-sélectionneur des Springboks.

Actuel 6e au classement, le Stade Français affronte samedi La Rochelle en Charente-Maritime.

Vos commentaires