Son enfant allergique décède après avoir mangé une crêpe à l'école: Marie-Anaëlle, la mère de Jadhen, témoigne

Son enfant allergique décède après avoir mangé une crêpe à l'école: Marie-Anaëlle, la mère de Jadhen, témoigne

Un enfant de six ans allergique aux protéines de lait est décédé jeudi dans le Beaujolais après avoir mangé une crêpe à l'école, alors que le personnel était au courant des contraintes alimentaires de l'élève, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Villefranche-sur-Saône.

"Sur la route de l'école, il n'était pas bien. Il m'a dit 'Maman, je ne me sens pas bien, j'ai envie de vomir'. Il m'a dit 'Maman, je n'en peux plus'. Je l'ai porté, j'ai croisé des gens, j'ai demandé un téléphone à des filles pour appeler les pompiers", relate sa mère, Marie-Anaëlle, à BFMTV.

Le garçonnet, en grande section de maternelle dans une école de Limas, fêtait le carnaval avec ses camarades. Après les festivités le personnel a confectionné et proposé des crêpes aux élèves.


"Tout le monde était au courant"

"Ça fait trois ans qu'il est dans cette école: petite section, moyenne section, tout le monde était au courant. Même les parents d'élèves étaient au courant que mon fils était allergique au lait", fustige la mère de Jadhen. 

Selon Le Progrès, il avait l'habitude de manger des crêpes à l'eau chez lui, il a donc accepté.

L'autopsie pratiquée vendredi a confirmé que l'enfant est mort d'un choc anaphylactique, une réaction allergique immédiate, indique à l'AFP le procureur de Villefranche-sur-Saône, Sylvain Cordesse, confirmant une information de la presse régionale.

Et il ressort que "c'est la maîtresse qui a proposé à la crêpe à l'enfant" alors que "son régime alimentaire était connu" du personnel de l'école, ajoute le procureur.

Après avoir ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort, le parquet entre désormais dans une autre phase: celle de déterminer les responsabilités personnelles et notamment celle de l'enseignante qui a déjà été entendue.

Vos commentaires