En ce moment
 

Son épouse décède lors de l'accouchement à cause d'une anesthésiste qui a bu

Voici un témoignage poignant. Yannick a perdu son épouse lors de la naissance de leur petit garçon. L'anesthésiste belge aux commandes avait trop bu.

Les faits remontent à la nuit du 26 au 27 septembre 2014 dans la maternité d'Orthez en France. Une femme de 28 ans y est décédée en accouchant d'un petit garçon. Ce jour-là, l'anesthésiste en charge est belge. Elle s'appelle Helga Wauters et cumule les erreurs sur sa patiente, sans doute parce qu'elle a bu.

Juste après la pose de la péridurale, elle se rend chez des amis "boire un verre de rosé". Mais l'accouchement se passe mal et une césarienne devient nécessaire.

Rappelée, l'anesthésiste sent l'alcool à son retour à l'hôpital et son comportement parait étrange à ses collègues. La situation vire au drame : au lieu de se servir du respirateur du bloc opératoire, l'anesthésiste utilise un ballon manuel pour ventiler sa patiente et intube les voies digestives au lieu des voies respiratoires.

Helga Wauters est aujourd'hui inculpée d'homicide involontaire.

Yannick, l'époux de la victime, nous livre son témoignage sur cette nuit qui a été fatale à son épouse. 

"On m'a emmené mon fils dans la chambre quand il est né. J'ai fait la pesée. J'ai fait ce qu'on appelle le peau à peau. Et au bout d'un moment, c'était très long. J'attendais, j'attendais et on est venu me chercher et là on m'a expliqué qu'il s'était passé quelque chose de grave. Et même moi, je voyais tout ce monde pour une seule personne, un accouchement, c'était une hallucination, comme un cauchemar qui commençait. J 'ai compris peut-être quand on est venu me voir pour me demander si je voulais porter plainte ou pas."

L'anesthésiste a toujours reconnu "avoir bu" au moment des faits.

Interview de Marc-Olivier Fogiel pour RTL France

Vos commentaires