Tir policier mortel en France: de nouvelles violences pour la troisième nuit consécutive

(Belga) De nouvelles violences étaient en cours dans la nuit de jeudi à vendredi à Nantes (ouest de la France), pour la troisième nuit consécutive, après la mort mardi soir d'un jeune homme tué par le tir d'un policier.

Plusieurs voitures étaient en feu autour de minuit dans le quartier de Bellevue. "Pas loin de 10 véhicules" étaient touchés par un incendie vers 00h30, selon une source policière, qui a fait état de "groupes mobiles de 20 à 30 personnes cagoulées" dans le quartier. Un mineur de 14 ans a été interpellé en possession d'un bidon d'essence et de mèches dans le quartier du Clos-Toreau, a indiqué la source policière, précisant qu'il avait été placé en garde à vue. En revanche, la situation était calme dans les quartiers du Breil, des Dervallières et de Malakoff, selon cette même source. Dans la nuit de mercredi à jeudi, plus d'une quarantaine de véhicules ont été incendiés dans les quartiers dits "sensibles" de Nantes: le Breil, Bellevue, les Dervallières et Malakoff. Sept bâtiments publics et une dizaine de commerces ont aussi été incendiés. Boubakar F., qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt pour "vol en bande organisée", a été tué mardi alors qu'il tentait d'éviter un contrôle policier en voiture, selon le procureur de la République. Le policier à l'origine du tir mortel a été placé jeudi midi en garde à vue. (Belga)

Vos commentaires