En ce moment
 

Top 14: Prendergast complète l'encadrement du Stade Français, Azam s'en va

Top 14: Prendergast complète l'encadrement du Stade Français, Azam s'en va
L'entraîneur irlandais Mike Prendergast, alors entraîneur des arrières de Grenoble, avant le match de Top 14 à Montpellier, le 8 avril 2017PASCAL GUYOT

L'entraîneur irlandais Mike Prendergast, passé par Grenoble et Oyonnax, rejoint l'encadrement du Stade Français dirigé par le Sud-Africain Heyneke Meyer et dont ne fera pas partie Olivier Azam, l'entraîneur des avants remplacé par Pieter de Villiers, a annoncé le club vendredi.

Le club de la capitale, racheté en juin 2017 par le milliardaire suisse d'origine allemande Hans-Peter Wild, prend une dimension encore plus multinationale avec l'officialisation d'un encadrement à fort accent sud-africain: outre Prendergast et De Villiers, ex-international français d'origine sud-africaine, John Mc Farland, ex-entraîneur adjoint des Springboks, est nommé entraîneur de la défense.

Meyer, sélectionneur des Springboks lors de la dernière Coupe du monde en 2015, aura donc autour de lui deux de ses ex-adjoints en sélection (Villiers et Mc Farland), plus Prendergast, nommé "entraîneur des arrières et de l'attaque générale", sans oublier l'ex-international allemand Robert Mohr, homme-clé du rachat du club par Wild qui glisse du poste de directeur sportif à celui de responsable du développement sportif.

Du duo d'entraîneurs français Olivier Azam-Julien Dupuy, qui a pris la tête de l'équipe en janvier après le départ du manager néo-zélandais Greg Cooper, le premier n'est pas conservé et le second recule pour "prendre en charge l'ensemble des skills, du décryptage de l'attaque des équipes adverses, mais également de la stratégie de l'équipe et du recrutement".

Maintenu de justesse en Top 14 (12e), la formation basée à Jean-Bouin a effectué un recrutement conséquent avec deux internationaux français, Gaël Fickou et Yoann Maestri, et un international argentin, Nicolas Sanchez, tout en prolongeant quasiment tous ses cadres.

Vos commentaires