En ce moment
 

Tuerie de Liège - Près de 2.000 interventions des stressteams de la police ces cinq dernières années

(Belga) Ces cinq dernières années, les équipes de suivi et d'accompagnement 'stressteam' des polices locales et fédérale sont intervenues à 1.982 reprises, ressort-il des chiffres demandés par le député CD&V Franky Demon. Selon lui, ces chiffres démontrent que les policiers connaissent bien le dispositif. "Les stressteams font leurs preuves tous les jours", estime-t-il.

La tuerie de Liège, qui a coûté la vie à deux policières, démontre à nouveau le risque du métier d'agent. Ils peuvent être confrontés à des situations stressantes et traumatisantes, telles que des fusillades, des accidents de la route mortels ou encore des drames familiaux. Lorsqu'un agent est confronté à ce genre de situation, il a la possibilité de se faire aider par une 'stressteam', une équipe pluridisciplinaire d'assistants sociaux et de psychologues spécialisés dans la gestion et le traitement du stress. Celles-ci sont intervenues à 1.982 reprises ces cinq dernières années. L'année dernière, 350 cas ont été traités, 250 pour la police fédérale et 70 pour la police locale. En 2016, les attentats de Bruxelles ont eu un impact important, avec pas moins de 313 debriefings psychologiques consécutifs à ce tragique événement. L'objectif de ces entretiens est d'éviter les problèmes psychologiques à long terme. Ils doivent absolument avoir lieu dans les trois jours suivant l'événement choquant. L'année dernière, on a dénombré 153 debriefings psychologiques. (Belga)

Vos commentaires