En ce moment
 
 

L'homme retranché au musée de Saint-Raphaël interpellé, les policiers à la recherche d'une seconde personne barricadée

L'homme retranché au musée de Saint-Raphaël interpellé, les policiers à la recherche d'une seconde personne barricadée

Un homme retranché dans le musée archéologique de Saint-Raphaël (Var) a été interpellé peu après 11h00 et les policiers sur place continuent de fouiller le bâtiment à la recherche d'une éventuelle seconde personne barricadée, a-t-on appris de source policière.

Cette arrestation a été confirmée par la Préfecture du Var, selon qui l'homme, qui n'était a priori pas armé, aurait agi seul. Il était entré au petit matin dans le musée avant l'ouverture au public. Ses motivations ne sont pas connues à ce stade, a-t-elle ajouté.

"Le musée va devenir un enfer"

L'homme s'était retranché mercredi, avant l'ouverture au public, dans le musée archéologique de Saint-Raphaël (Var), où des inscriptions menaçantes en arabe ont été aperçues sur les murs. La police s'est massivement déployée autour de cet établissement de la Côte d'Azur.

"Le musée va devenir un enfer", affirme une des inscriptions visibles depuis l'extérieur du musée, où une voire deux personnes seraient entrées par effraction durant la nuit de mardi à mercredi, a indiqué à l'AFP une source policière sur place.

Ce ou ces personnes refusaient de se rendre et même de communiquer avec les forces de l'ordre. Aucune revendication n'a été formulée et la motivation de cette action est pour l'heure inconnue.

Unités d'élite mobilisées

Classé monument historique, ce musée d'archéologie situé rue de la Vieille église, au coeur du vieux Saint-Raphaël, constitue un espace de 800 m2 d'exposition avec l'église romane attenante. Il comprend notamment un espace d'archéologie sous-marine et accueille environ 20.000 visiteurs par an.

A 10h00 plusieurs personnels du Raid (Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion), unité d'élite de la police nationale, étaient arrivés et s'étaient positionnés autour du bâtiment. Des démineurs étaient également attendus.



Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.
Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires