Le skieur belge décédé suite à une avalanche en France vivait à Herve: une enquête a été ouverte

Le skieur belge décédé suite à une avalanche en France vivait à Herve: une enquête a été ouverte

Le ressortissant belge qui est décédé dimanche, peu avant 14h00, lors d'une randonnée à ski sur le domaine hors-piste de la station de Vallorcines, au nord de Chamonix (Haute-Savoie), était domicilié à Herve, en province de Liège, et était né en 1954, a indiqué dans la soirée le lieutenant-colonel Stéphane Bozon, chef du Peloton français de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix, contacté par l'agence Belga.

Un groupe de trois Belges, appartenant à une même famille et habitant tous en province de Liège, était en train d'effectuer une randonnée à ski en compagnie d'un guide de haute-montagne lorsque l'accident est survenu. Le groupe a été pris dans une avalanche et l'un des trois Belges, un père de famille, est décédé. Son fils est indemne. Le troisième Belge, né en 1980, a lui été grièvement blessé au dos après avoir sauté une barre rocheuse et a été transporté à l'hôpital de Sallanches, a précisé le chef du PGHM. "Ses jours ne sont pas en danger", a-t-il souligné.

Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet de Bonneville et le guide a été placé en garde à vue, a ajouté le lieutenant-colonel Bozon, précisant qu'il s'agissait de la procédure habituelle dans pareil cas. Des mises en garde concernant les risques d'avalanche avaient été diffusées ces derniers jours et le groupe de randonneurs était vraisemblablement expérimenté, selon le chef du PGHM.

Vos commentaires