En ce moment
 
 

Un supporter de François Fillon compare les journalistes aux nazis d'Auschwitz: "C'est la même chose, c'est un massacre"

Un supporter de François Fillon compare les journalistes aux nazis d'Auschwitz:
Capture d'écran Facebook

De nombreux sifflets ont été adressés aux journalistes présents lors du meeting de François Fillon, jeudi à Poitiers. Embarqué dans une polémique liée à des emplois présumés fictifs, dont celui de son épouse comme assistante parlementaire, le candidat des "Républicains" voit sa campagne pour la présidentielle très mal embarquée, alors qu'il en était un des grands favoris.

Une équipe de l'émission "Quotidien" de Yann Barthès s'est rendue à ce meeting. Un journaliste a même été pris à partie par un spectateur, qui n'a pas hésité à le comparer à un "conducteur de train qui emmenait les Juifs à Auschwitz". Quand le journaliste lui demande s'il est sérieux, le supporter de François Fillon ne se laisse pas démonter. "Oui c'est la même chose. C'est un massacre", a-t-il répondu.

Sept Français sur dix et une majorité de sympathisants de droite pensent désormais que François Fillon, empêtré dans une affaire d'emplois présumés fictifs, devrait renoncer à l'élection présidentielle, selon un sondage Odoxa publié vendredi.

79% des personnes interrogées n'ont pas été convaincues par les explications fournies par le candidat de la droite et du centre, qui a reconnu avoir commis une "erreur" lors d'une conférence de presse lundi et a publié une "lettre aux Français", selon ce sondage réalisé pour franceinfo. Si François Fillon décidait finalement de renoncer, 50% des personnes interrogées pensent qu'Alain Juppé, battu à la primaire de la droite, serait le meilleur candidat, loin devant François Baroin (15%) et Xavier Bertrand (13%).

Un poste Facebook a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux pour afficher ce contenu.

Vos commentaires