Frontaliers, Karim et sa famille franco-belge sont divisés pour ce soir: comment vont-ils gérer le match?

Ce soir à 20h, la Belgique entière retiendra son souffle. Le match France-Belgique sera suivi aux quatre coins du pays avec une saveur particulière dans les régions frontalières. Un reportage de Nathalie Pierard pour Bel RTL.

Nathalie Pierard nous emmène à Gognies-Chaussée, une commune française, dont la rue principale marque la frontière avec la Belgique. Elle a rencontré une famille franco-belge au sein de laquelle chacun fourbit ses armes. Karim est Belge et son épouse Livia est Française.

Le match de ce soir oppose donc joyeusement les membres de leur famille. "On a deux enfants. Dounia supporte la Belgique avec son père et Nacim supporte la France avec sa mère. Même à la maison, il y a des petites taquineries", confie le père de famille. "Il y a des petites boutades entre nous", confirme son épouse.

En parlant de boutades justement... Ils ont placé les drapeaux des deux pays dans la piscine afin de voir lequel des deux allait couler en premier. "Le premier qui coule aura perdu", explique Dounia.

Lors de ce petit jeu familial, c'est le drapeau français qui a touché le fond en premier. "C'est peut-être comme ça que ça va se passer. La France va peut-être perdre ce soir", lance Karim. Mais quoiqu'il arrive ce soir... "On sera content car on sait que Belges ou Français, on ira en finale. On va quand même faire la finale tous ensemble", avoue Livia.

Vos commentaires