Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant "Allah akbar"

Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant
L'ex-procureur d'Avignon Bernard Marchal lors d'une conférence de presse le 8 juin 2012 à AvignonGERARD JULIEN

Une femme a été placée en garde à vue dimanche à la Seyne-sur-mer (Var) après avoir blessé deux personnes au cutter à la caisse d'un supermarché en criant "Allah Akbar!", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Toulon.

Un client a été agressé par cette femme, qui l'a blessé au thorax avec un cutter en fin de matinée à la caisse d'un supermarché Leclerc. Hors de danger, il a été hospitalisé en fin de matinée, a précisé le procureur Bernard Marchal, confirmant une information de Nice-Matin. Une caissière a également été blessée plus légèrement.

"C'est apparemment le fait isolé d'une personne avec des troubles psychiatriques avérés", a commenté M. Marchal, "pour autant ça n'exclut pas qu'elle soit radicalisée". L'auteure de l'agression, qui n'est pas connue de la police, a été placée en garde à vue, et l'antenne de la police judiciaire de Toulon est saisie de l'enquête.

"Il y a présomption de tentative d'assassinat, et d'apologie du crime à connotation terroriste", a indiqué à l'AFP le procureur.

Une perquisition du domicile de la femme était en cours dimanche après-midi, notamment pour évaluer si "elle entretient ou non les liens avec Daech", selon le procureur.

"Nous ne savons pas encore si ces faits sont terroristes mais ils sont en tous cas terrorisants, car cet homme qui n'avait rien demandé s'est fait agressé à la caisse d'un supermarché", a estimé le procureur.

Vos commentaires