En ce moment
 
 

US Open: Federer et Serena sereins, Djokovic et Medvedev sur les nerfs

Roger Federer et Serena Williams se sont qualifiés avec une sérénité retrouvée vendredi pour les 8es de finale de l'US Open, contrairement à Novak Djokovic et Daniil Medvedev qui l'ont fait sur les nerfs.

En revanche, il n'y a plus de Française en lice après l'élimination logique de Fiona Ferro (74e) par la Chinoise Qiang Wang (18e) 7-6 (7/1), 6-3. La dernière chance tricolore repose désormais sur les seules épaules de Gaël Monfils (13e) qui joue samedi.

Serena Williams, en quête d'un 24e titre du Grand Chelem pour égaler le record de Margaret Court, s'est jouée de la Tchèque Karolina Muchova (44e) 6-3, 6-2.

"J'ai mis beaucoup d'intensité, ce qui est bien", a commenté la N.8 mondiale qui rêve d'un 7e trophée à Flushing Meadows.

Peu convaincant lors des deux premiers tours, Roger Federer a lui aussi survolé le 3e: il n'a mis que 1h20 pour renvoyer le Britannique Daniel Evans (58e) au vestiaire (6-2, 6-2, 6-1).

"Je suis très content, a-t-il commenté (...) J'ai su dominer tout ce que je voulais et je trouve que j'avais de la marge".

Programmé à la mi-journée au soleil alors qu'il avait joué le soir et sous le toit jusque-là, le Suisse a été bien plus efficace que lors de ses deux premiers tours où il avait concédé à chaque fois la première manche.

"J'ai su gérer les trois conditions de jeu qu'on reverra par la suite", s'est-il félicité.

- "A 100%" -

"Et là je me sens à 100% physiquement. Après le premier match, c'était encore le stress, la crispation, des courbatures... et c'est parti maintenant. Là, j'entre dans ce quatrième tour avec un bon sentiment", a-t-il prévenu.

L'an dernier, c'est en 8es de finale que le Suisse, qui partage avec Pete Sampras et Jimmy Connors le record de 5 titres à Flushing Meadows, avait été éliminé par l'Australien John Millman.

Novak Djokovic, lui, avait failli abandonner au tour précédent à cause d'une douleur "violente et imprévisible" à l'épaule droite. Mais vendredi Denis Kudla a pu constater que le Serbe était bien là. Et qu'il était redoutable.

Et s'il avait l'oeil du tigre, c'est peut-être grâce à l'étrange préparation psychlogique reçue lors de son échauffement sur un court annexe quelque temps avant son match.

Un spectateur l'a fait sortir de ses gonds au point que Djokovic lui a lancé "Je vais te trouver... Fais-moi confiance, je vais te trouver !"

- "Il m'a aidé" -

Devant la presse, il n'a pas voulu entrer dans les détails: "on va garder ça entre nous. Mais il m'a aidé (à gagner). Il ne le sait même pas, mais il m'a aidé", a-t-il déclaré. Vraisemblablement dans sa mise en tension...

Tendu, Daniil Medvedev (5e) l'était aussi: c'est sous les sifflets du public qu'il a éliminé Feliciano Lopez à l'issue d'une nouvelle partie acharnée 7-6 (7/1), 4-6, 7-6 (7/9), 6-4.

"C'est votre énergie qui m'a fait gagner. Sachez-le tous, quand vous vous coucherez, que si j'ai gagné c'est grâce à vous", a-t-il lancé au public qui le sifflait toujours à l'issue de la partie.

Il se l'est mis à dos au premier set: alors que le ramasseur lui tendait sa serviette entre deux points, le Russe qui ne la voulait pas la lui a arrachée des mains pour la lui jeter au visage. L'arbitre lui a alors donné un avertissement et cette fois c'est sa raquette que le Russe a lancée vers sa chaise. La séquence s'est terminée sur un geste obscène que le public a pu voir sur grand écran...

Dans le tableau féminin, la N.2 mondiale Ashleigh Barty et la N.3 Karolina Pliskova, qui peuvent devenir N.1 à l'issue du tournoi, se sont elles aussi qualifiées pour les 8es.

Mais Pliskova, finaliste 2016 et en quête d'un premier titre de Grand Chelem, l'a fait dans la douleur face à Ons Jabeur (62e), 6-1, 4-6, 6-4, alors que c'est la Tunisienne qui était blessée.

Vos commentaires