En ce moment
 
 

"Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite

L'acteur Arnold Schwarzenegger, le 18 juillet 2019 à San Diego (Californie)Chris Delmas

L'acteur américain Arnold Schwarzenegger a repris son rôle de cyborg tueur dans le nouveau "Terminator" parce qu'il est "accro" à ce personnage qui a propulsé sa carrière, mais le retour de Linda Hamilton lui a volé la vedette jeudi au Comic-Con à San Diego.

L'actrice de 62 ans retrouve également dans ce film son personnage de Sarah Connor, qu'elle a incarné pour la première fois en 1984, et les années qui se sont écoulées ne semblent pas avoir diminué son entrain ni sa vigueur.

Un extrait diffusé en exclusivité pour le célèbre festival dédié à la culture pop montre Sarah Connor bondir d'un véhicule pour affronter deux robots super-puissants à la silhouette mouvante à l'aide de tout un attirail dont un pistolet, un bazooka et une grenade.

"Mon nom est Sarah Connor. Je pourchasse les Terminators", lance-t-elle.

Les deux acteurs sont revenus sur leur décision de retrouver leurs personnages pour "Terminator: Dark Fate", qui doit sortir le 1er novembre.

"C'est complètement faux de dire que je n'avais pas besoin de revenir. Bien sûr que j'avais besoin de revenir (...). Je suis accro à Terminator", a déclaré Arnold Schwarzenegger, 71 ans, au générique de quatre des cinq "Terminator" à ce stade.

Mais Linda Hamilton, qui a reçu des appels et des emails du réalisateur James Cameron qui est producteur sur cet opus, a expliqué avoir soupesé avec "beaucoup de prudence" la question.

Au final, elle a décidé que grâce aux années écoulées --à la fois pour son personnage et pour elle-même-- elle pourrait revenir "pour tout secouer en tant que femme d'un certain âge".

Vos commentaires