En ce moment
 
 

"L'Iran ne gagnera rien en sortant de l'accord de Vienne", avertit Paris

(Belga) La France a averti mercredi l'Iran qu'il ne "gagnerait rien" à sortir de l'accord encadrant son programme nucléaire, alors que Téhéran a confirmé vouloir produire de l'uranium enrichi à un degré supérieur à celui autorisé.

"L'Iran ne gagnera rien en sortant de l'accord de Vienne", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères. "Sa remise en cause ne ferait qu'accroître des tensions déjà vives dans la région", a-t-elle ajouté. Ignorant les avertissements de ses ennemis et de ses partenaires, l'Iran a déclaré mercredi qu'il mettrait à exécution dès dimanche sa menace d'enrichir l'uranium à un degré supérieur à la limite fixée par l'accord international de Vienne sur son programme nucléaire. "Le 7 juillet, notre degré d'enrichissement ne sera plus de 3,67%", la limite fixée par cet accord conclu à Vienne en juillet 2015, a annoncé le président iranien Hassan Rohani. "Nous mettrons cet engagement de côté. Autant que nous le voudrons, autant que nécessaire, autant que nos besoins l'imposent, nous porterons cela au-dessus de 3,67%", a-t-il ajouté. Les chefs de la diplomatie de l'UE, de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni ont appelé mardi soir Téhéran a "revenir sur sa décision" de franchir la limite imposée (300 kg) à ses réserves d'uranium faiblement enrichi et "à s'abstenir de prendre de nouvelles mesures qui affaibliraient" l'accord de 2015. (Belga)

Vos commentaires