En ce moment
 
 

"Miracle" en Chine: des médecins ramènent une patiente à la vie trois jours après que son coeur a cessé de battre

Un groupe de médecins a sauvé la vie d'une femme de 26 ans après que son cœur a cessé de battre pendant 72 heures. Cet événement est considéré comme un "miracle".

Les faits se sont déroulés le 1er janvier dans la province du Fujian, dans l'est de la Chine. Une femme de 26 ans a été emmenée d'urgence à un hôpital universitaire de Xiamen. Lorsque les médecins sont venus à son secours, la patiente a soudainement souffert de fibrillation ventriculaire, puis son cœur a cessé de battre et elle a perdu conscience.

Après 20 minutes, son rythme cardiaque ne s'était pas rétabli. Ensuite, les médecins ont décidé d'utiliser l'oxygénation extracorporelle à membrane (ECMO) pour remplacer ses poumons et son cœur. "L'ECMO peut remplacer la fonction cardio-pulmonaire afin de maintenir l'apport sanguin après un arrêt cardiaque", a déclaré le médecin d'urgence Yang Chengbin.
chine3
Mais le cœur du patient n'a plus réussi à battre après plus de deux heures de massage. Le patient est resté inconscient, les pupilles dilatées. En termes de médecine clinique, le patient peut alors être déclaré mort. Mais l'équipe médicale n'a pas abandonné. Ils ont décidé de l'envoyer à l'unité de soins intensifs (USI) pour poursuivre l'opération de sauvetage. "Elle est encore dans la force de l'âge. Elle est encore trop jeune et n'a jamais souffert d'aucune autre maladie. Pour moi, je devais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour créer les conditions propices à la survie, même si les chances étaient minimes", a déclaré le docteur Zhang Minwei.

Dans l’USI cette nuit-là, les médecins utilisèrent différents instruments et compteurs, tels que l’appareil respiratoire et la thérapie de remplacement continu du rein (TRC) pour soutenir le cœur, les poumons et les reins du patient.

Le cœur de la patiente a recommencé à battre et à reprendre ses fonctions partielles 72 heures plus tard. "J'ai vu ses yeux s'ouvrir et j'ai essayé de lui parler. J'ai dit: 'Veux-tu de l'eau à boire? Si tu le veux, tiens-moi par la main'. Elle a tendu la main vers moi et me l'a tenue. J'ai vraiment réalisé qu'elle était revenue à la vie", a déclaré Zhang Minwei.
chine2
Le cœur de la patiente a restauré le pompage du sang le 6 janvier et, trois jours plus tard, sa pression artérielle et sa respiration sont devenues stables.

chine1

Vos commentaires