"Elles nous ont donné deux bébés": comment Ben et Sara sont devenus parents grâce à leurs deux soeurs

@akinfertilityfoundation

Sara, une Américaine de 40 ans de Los Angeles, essaye de devenir mère depuis 12 ans. Pour ce faire, elle et son mari ont dépensé 115.000 euros en traitements de fertilité et en fécondation in vitro. Sara, désespérée par cette fertilité inexpliquée, s'est un jour confiée à sa belle-soeur, Jenna, dont elle enviait la famille. Celle-ci lui a proposé de devenir mère porteuse pour les aider à fonder une famille. "Un cadeau bien trop difficile à accepter", pour Ben qui ne "voulait rien devoir à personne, encore moins à sa propre soeur". Pourtant, un an plus tard, après avoir passé des tests, Jenna a donné naissance à un petit garçon prénommé Hugh: "Nous étions bouleversés et c'était difficile de croire que nous allions enfin devenir parents."

Sara a alors annoncé la nouvelle à sa propre famille. Elle et Ben allaient devenir parents, grâce à la soeur de Ben. C'était sans compter la réaction étonnante de sa propre soeur, Michelle. Elle, n'a pas très bien pris la nouvelle: "Pourquoi ne m'avez-vous rien demandé à moi?", s'est-elle offusquée. Mais pour Sara, demander une telle chose à un proche était inconcevable.

Pourtant, un an après la naissance de Hugh, Michelle a insisté auprès de sa soeur Sara. Elle voulait également lui donner un enfant en devenant mère porteuse pour sa soeur plus âgée. Sara se souvient de ce moment inoubliable: "J'étais choquée qu'elle me le redemande. Je n'aurais jamais imaginé que ma soeur puisse me faire un tel cadeau", décrit-elle au Daily Mail.

Michelle est désormais enceinte de 35 semaines et elle attend une petite fille. Ben et Sara pourront finalement donner une soeur au petit Hugh.

Pour Sara, à la veille de devenir mère une seconde fois, les sentiments qui dominent sont la joie, mais aussi l'incompréhension: "Cela me rend furieuse de ne pas avoir pu moi-même porter mes enfants. Je suis jeune et en bonne santé. Je ne comprends pas, mais je me sens tellement reconnaissante d'avoir pu fonder une famille grâce à nos deux soeurs, complètement désintéressées."

Pour Michelle, déjà mère de 3 enfants, porter cet enfant pour sa soeur était très important: "Nous avons toujours été très proches, à l'université et quand on s'est mariés. Nous nous sommes mariées à 9 mois d'écart. Et puis je suis devenue maman et je pensais que Sara pensait plus à accomplir une grande carrière plutôt qu'à fonder une famille. Je ne savais pas qu'ils traversaient autant de difficultés. Je suis tellement heureuse de pouvoir les aider."

Vos commentaires