"Plusieurs milliers" de militaires en renfort à la frontière du Mexique (Pentagone)

Des militaires américains à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, à Donna (Texas) le 6 novembre 2018Andrew Cullen

Plusieurs milliers de militaires supplémentaires vont être déployés à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a indiqué mardi Patrick Shanahan, ministre américain par intérim de la Défense.

Actuellement, quelque 2.350 soldats participent à la mission controversée visant à améliorer la sécurité de cette limite territoriale. Ils aident les agents de surveillance des frontières en leur fournissant un soutien logistique et en installant des clôtures de fils barbelés.

Ces troupes ont été mises en place sur ordre du président américain Donald Trump avant les élections parlementaires de novembre, tandis que des "caravanes" de migrants se dirigeaient vers les Etats-Unis pour fuir la violence et la pauvreté dans leurs pays d'Amérique centrale.

Lors d'une conférence de presse mardi au Pentagone, M. Shanahan a indiqué que "plusieurs milliers" de militaires supplémentaires allaient être envoyés pour participer à cette mission qui devait s'achever le 31 janvier mais a été prolongée jusqu'à fin septembre.

Le ministère de la Sécurité intérieure a demandé davantage d'assistance pour installer des clôtures et pour "une surveillance élargie", a expliqué M. Shanahan.

Le lieutenant-colonel Jamie Davis, porte-parole du Pentagone, a indiqué par la suite que l'ampleur de ce renfort serait précisée ultérieurement mais qu'il porterait sur un effectif de "quelques milliers".

Le déploiement de l'armée à la frontière était l'un des sujets de désaccord entre le président Trump et le ministre de la Défense Jim Mattis, qui a démissionné en décembre après l'annonce surprise par le milliardaire américain du retrait des troupes de Syrie.

M. Shanahan est ministre par intérim depuis le 1er janvier. Il était auparavant ministre adjoint de la Défense.

Vos commentaires