"Profondément attristé", le Ghana, pays natal de Kofi Annan, décrète une semaine de deuil national

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo a décrété une semaine de deuil à partir de lundi dans son pays en hommage à Kofi Annan décédé samedi.

"Il a considérablement contribué au renom de notre pays par sa position, par sa conduite et son comportement dans le monde", déclare le président dans un communiqué au sujet de l'ex-secrétaire-général de l'ONU et prix Nobel de la paix, né à Kumasi, dans la région Ashanti du Ghana. Le Ghana est "profondément attristé" par le décès de l'illustre enfant du pays, poursuit le président.

"J'ai ordonné qu'en son honneur, le drapeau national soit mis en berne dans tout le pays et dans les représentations diplomatiques dans le monde, à partir de lundi 20 août, pour une semaine", annonce-t-il.

Kofi Annan est mort à 80 ans après une "courte maladie", a annoncé samedi à Genève sa fondation.

Vos commentaires