En ce moment
 

La méthode d'optimisation fiscale de Google connue sous le nom de "doublette irlandaise avec sandwich hollandais" est légale mais controversée

La méthode d'optimisation fiscale de Google connue sous le nom de

Google a fait transiter quelque 20 milliards d'euros à destination des Bermudes via les Pays-Bas en 2017, soit quatre milliards de plus que l'année précédente, ressort-il des chiffres de sa holding néerlandaise, rapportés le quotidien économique FD.

Le géant du web fait usage depuis 2004 de sa holding aux Pays-Bas, qui ne compte pas de salariés, pour envoyer ses redevances ainsi que les revenus liés à l'utilisation de sa marque et de sa technologie vers l'Irlande, où sa holding gère ses intérêts hors États-Unis. Celle-ci est elle-même dirigée depuis les Bermudes, où l'impôt sur les sociétés est nul. Cette méthode d'optimisation fiscale - connue sous le nom de doublette irlandaise avec sandwich hollandais - est légale mais très controversée.

L'Irlande a annoncé la fin du mécanisme en 2015, avec un régime transitoire jusqu'en 2020 pour les entreprises qui y recouraient précédemment. Parmi elles figurent essentiellement des géants de l'internet et de l'informatique (Facebook, Microsoft, Yahoo! , Apple, IBM), mais aussi d'autres grandes compagnies telles que General Electric, Pfizer ou encore Starbucks.

Vos commentaires