En ce moment
 
 

A 18 ans, le plus jeune astronaute de l'histoire s'envolera avec Bezos le 20 juillet

A 18 ans, le plus jeune astronaute de l'histoire s'envolera avec Bezos le 20 juillet
Photo non datée fournie le 19 mai 2021 par Blue Origin de l'intérieur de la capsule habitable de Blue OriginHandout
 
 

Un jeune homme de 18 ans deviendra le 20 juillet le plus jeune astronaute de l'histoire lorsqu'il s'envolera aux côtés du milliardaire Jeff Bezos pour le vol inaugural du vaisseau de Blue Origin, a annoncé l'entreprise aérospatiale jeudi.

Diplômé du lycée en 2020, Oliver Daemen, titulaire d'une licence de pilote privé, est le premier passager payant de Blue Origin, mais n'est pas le vainqueur des enchères pour un siège à bord, remportées pour 28 millions de dollars. Ce passager a demandé à rester anonyme, et s'envolera lors d'une mission future, a affirmé l'entreprise.

L'annonce "marque le début des opérations commerciales pour New Shepard", le vaisseau de Blue Origin, a déclaré Bob Smith, le patron de l'entreprise.

"Oliver représente une nouvelle génération de personnes qui vont nous aider à construire une route vers l'espace", a-t-il ajouté.

Voler à bord de New Shepard permettra d'accomplir le rêve de sa vie pour Oliver Daemen, fasciné par l'espace, la Lune et les fusées depuis ses 4 ans, détaille un communiqué.

Il prévoit d'étudier la physique et la gestion de l'innovation à l'université d'Utrecht aux Pays-Bas à partir de septembre.

L'entreprise n'a pas précisé la nationalité d'Oliver Daemen, mais son compte Instagram public comporte des commentaires principalement écrits en néerlandais.

- Un jalon important -

Le futur étudiant rejoindra le fondateur de Blue Origin Jeff Bezos, son frère Mark, ainsi que Wally Funk, la future astronaute la plus âgée de l'histoire à 82 ans, parmi les passagers du premier vol habité du vaisseau New Shepard.

Bezos, fondateur d'Amazon et homme le plus riche du monde, espère rejoindre Richard Branson dans le club des milliardaires ayant atteint l'espace dans un vaisseau construit par leur propre compagnie.

Richard Branson l'a accompli à bord d'un vaisseau de Virgin Galactic dimanche, un jalon important pour l'industrie du tourisme spatial, encore balbutiante.

Même si Jeff Bezos arrivera deuxième, Blue Origin vante que son expérience de voyage est supérieure à celle de Virgin Galactic, car à l'inverse de sa concurrente, Blue Shepard dépasse la frontière internationale reconnue de l'espace, à une altitude de 100 kilomètres. Blue Origin affirme également que sa fusée est plus respectueuse de l'environnement.

Les ambitions de l'entreprise ne s'arrêtent pas au tourisme spatial puisqu'elle espère désormais devenir un sous-traitant majeur pour les missions de la NASA.

Actuellement c'est l'entreprise SpaceX d'Elon Musk qui représente le principal partenaire du secteur privé pour l'agence spatiale américaine, notamment en emmenant plusieurs astronautes vers la Station spatiale internationale depuis 2020. SpaceX développe également une fusée d'exploration spatiale lointaine pour de futures missions habitées vers Mars.


 




 

Vos commentaires