En ce moment
 
 

A l'approche d'un typhon, Kim dénonce le dilettantisme des autorités nord-coréennes

A l'approche d'un typhon, Kim dénonce le dilettantisme des autorités nord-coréennes
Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a convoqué une réunion d'urgence à l'approche du typhon LinglingBrendan Smialowski

Le leader nord-coréen Kim Jong Un a fustigé le dilettantisme des responsables nord-coréens à l'approche du typhon Lingling, et le manque de préparation du pays, rapporte la presse officielle.

La puissante tempête doit frapper la Corée du Nord samedi après-midi, selon l'agence sud-coréenne de météorologie.

M. Kim a organisé vendredi une réunion d'urgence au cours de laquelle il a mis en garde contre les dangers "imminents" représentés par le typhon, mais déploré un manque de préparation des autorités, a rapporté vendredi soir l'agence officielle KCNA.

Les responsables nord-coréens "conservent la même attitude et sont impuissants face au typhon, inconscient de sa gravité et totalement décontractés", a dénoncé M. Kim pendant la réunion.

En Corée du Sud, plus de 270 vols ont été annulés et 30.000 foyers ont été privés d'électricité. Parcs et jardins zoologiques sont demeurés fermés en raison de vents très forts.

Le centre du typhon est passé bien au large de la côte sud-coréenne, évoluant en mer Jaune sur une trajectoire orientée Nord.

Mais la Corée du Sud a néanmoins été balayée par des vents atteignant les 125 km/h. Une septuagénaire a péri après avoir été emportée par une rafale dans la ville de Boryeong, à 140 km au sud-ouest de Séoul.

M. Kim a décrit comme "une énorme lutte" les efforts pour minimiser les dégâts associés au typhon, ajoutant que l'armée devait "rester fidèle à son devoir sacré" qui est d'assurer la sécurité des citoyens.

La Corée du Nord est particulièrement vulnérable en cas de catastrophes naturelles comme les inondations, du fait de la déforestation et de ses infrastructures de mauvaise qualité.

Vos commentaires