En ce moment
 

Aarschot commémore les 75 ans du passage de deux convois transportant des Juifs

histoire

(Belga) Un hommage a été rendu dimanche aux victimes juives transportées dans deux convois ayant transité par Langdorp, une section de la ville brabançonne d'Aarschot. Des représentants du Consistoire central israélite de Belgique, de la Fondation Auschwitz et de l'administration communale participaient à la cérémonie. Un monument en grès de fer offert par l'abbaye d'Averbode a été inauguré à cette occasion.

Les convois de la mort qui quittaient Malines en direction d'Auschwitz transitaient en principe par Louvain et Liège en direction de l'Allemagne. En avril 1943, le XXe convoi en provenance de la caserne Dossin était immobilisé à hauteur de Boortmeerbeek par trois jeunes résistants bruxellois. Pas moins de 231 Juifs, sur les 1.631 déportés, étaient alors parvenus à s'échapper du train. Il s'agit d'un épisode unique dans l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en Europe occidentale. Les Nazis avaient ensuite renforcé les mesures de sécurité pour les XXIe et XXIIe convois, qui ont été déviés via Aarschot et Hasselt. Le 31 juillet 1943, le XXIe convoi, qui transportait 1.553 Juifs, faisait halte à Langdorp. A hauteur de la Opperstraat, huit prisonniers réussirent à se dérober à la vigilance de leurs bourreaux, avant que quatre d'entre eux ne soient rattrapés et exécutés sur place. Des 778 hommes et 775 femmes ayant pris ce train, parmi lesquels figuraient 174 enfants, seuls 44 seront encore en vie lors de la libération des camps de concentration en 1945. Le XXIIe convoi est quant à lui passé par Langdorps le 20 septembre 1943. (Belga)

Vos commentaires