En ce moment
 

Affaire Nassar: une gymnaste star poursuit les Karolyi, ses entraîneurs

Affaire Nassar: une gymnaste star poursuit les Karolyi, ses entraîneurs
La gymnaste américaine Sabrina Vega, le 14 mai 2012 à DallasRONALD MARTINEZ

Une championne américaine de gymnastique a lancé mardi des poursuites contre les époux Karolyi, emblématiques entraîneurs aux Etats-Unis, qu'elle accuse de ne pas l'avoir protégée contre l'ex-médecin Larry Nassar, condamné pour agressions sexuelles.

Sabrina Vega poursuit également M. Nassar ainsi que USA Gymnastics --la Fédération américaine de gymnastique-- et le Comité olympique américain (Usoc), affirmant que l'ancien médecin de l'équipe des Etats-Unis a abusé d'elle des centaines de fois à partir de ses 12 ans.

Aujourd'hui âgée de 22 ans, la jeune femme précise que certains faits se sont produits lorsqu'elle se trouvait dans le ranch texan des Karolyi, qui servait de centre d'entraînement à l'équipe des Etats-Unis.

"J'ai souffert pour surmonter les effets des abus répétés que j'ai subis", a-t-elle précisé dans un communiqué. "USA Gymnastics, l'Usoc et les Karolyi ont failli en ne me protégeant pas moi ni les autres athlètes confiées à leurs soins et je pense qu'ils devraient être tenus responsables".

Elle réclame devant un tribunal texan plus d'un million de dollars d'indemnisation.

Au moins 265 gymnastes féminines --dont plusieurs championnes olympiques-- ont affirmé avoir été agressées sexuellement par Larry Nassar, sur une période de plus de vingt ans, sous couvert de soins médicaux.

Larry Nassar a été condamné à de lourdes peines de prison au terme de trois procès, avec notamment une sentence d'un maximum de 175 ans derrière les barreaux.

Le plus important scandale dans l'histoire olympique des Etats-Unis a entraîné dans son sillage USA Gymnastics, le Comité olympique et même l'université d'Etat du Michigan où Larry Nassar exerçait. Plusieurs personnes ont démissionné, certains responsables étant visés par des enquêtes.

Des gymnastes ont témoigné qu'elles étaient des proies faciles au ranch, où la présence des parents était interdite et où Nassar avait accès sans supervision à leurs dortoirs.

Les époux Karolyi, qui ont fui la Roumanie au début des années 1980, ont récemment assuré à la chaîne de télévision NBC qu'ils n'étaient pas au courant des agissements de l'ostéopathe.

"Toute cette affaire a été pour nous comme une explosion, comme une bombe qui explosait", avait relevé Bela Karolyi.

"Ce qui s'est passé est horrible, que ce soit des gymnases connues ou non, tout enfant violenté par Nassar, c'est un crime, c'est triste", a regretté son épouse.

De son côté, visé dans plusieurs autres procès, le couple poursuit USA Gymnastics et l'USOC.

Vos commentaires