Affaire Skripal: la Russie a décidé d'expulser quatre diplomates français

Affaire Skripal: la Russie a décidé d'expulser quatre diplomates français
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le 29 mars 2018 à MoscouYuri KADOBNOV
Russie

La Russie va expulser quatre diplomates français en réponse à la décision de Paris de renvoyer chez eux quatre Russes sous statut diplomatique dans le cadre de l'affaire Skripal, a indiqué vendredi le ministère français des Affaires étrangères.

"La décision prise aujourd'hui par la Russie d'expulser quatre membres de l'ambassade de France en Russie ne nous a pas surpris. Nous ne pouvons que la regretter, et rappeler qu'à ce jour, la Russie a refusé d'apporter les éléments d'explications attendus s'agissant de l'attaque de Salisbury", dans le sud-ouest de l'Angleterre, a indiqué le Quai d'Orsay dans un communiqué.

"En décidant, le 26 mars dernier, d'expulser quatre personnels russes sous statut diplomatique, la France a souhaité marquer sa pleine solidarité avec le Royaume-Uni à la suite de l'attaque à l'arme chimique perpétrée à Salisbury. Ces mesures étaient adaptées et proportionnées", ajoute le texte.

"La France rappelle son attachement et sa disponibilité à un dialogue constructif avec la Russie sur l’ensemble des sujets internationaux", poursuit le quai d'Orsay.

Moscou a entrepris jeudi, en annonçant l'expulsion de 60 diplomates américains, de répondre à la vague d'expulsion qui a vu plus de 120 diplomates russes déclarés "personae non grata" dans 26 pays, dont les Etats-Unis et 18 membres de l'Union européenne, à la suite de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, et de sa fille Ioulia.

Concrètement, Moscou répond à l'identique, en expulsant le même nombre de diplomates que chaque pays a expulsé de diplomates russes. Quatre diplomates de l'Allemagne, de la Pologne devront ainsi par exemple eux aussi quitter la Russie.

Vos commentaires