En ce moment
 
 

Affaire Troadec: nouvelles fouilles sur l'une des scènes de crime

Affaire Troadec: nouvelles fouilles sur l'une des scènes de crime
Recherche des corps de la famille Troadec, sur les berges d'une rivères bordant la propriété de leur assassin présumé, le 3 avril 2019 à Pont-de-Buis-les-QuimerchFred TANNEAU

De nouvelles fouilles ont débuté mercredi matin à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère) dans la propriété d'Hubert Caouissin, mis en examen pour l'assassinat de la famille Troadec en février 2017 près de Nantes, a constaté un photographe de l'AFP.

Une pelleteuse était sur place avec environ huit personnes, pour fouiller une zone située au bord de l'Aulne, une rivière qui passe au niveau de la propriété de M. Caouissin, selon cette même source.

Le 12 mars, M. Caouissin avait été transporté dans sa propriété, où des morceaux de corps avaient été découverts peu après les faits. "Il a montré une zone qui jusqu'à présent n'avait pas été fouillée donc on va vérifier", avait expliqué à l'AFP Me Loïc Cabioch, avocat de Lydie Troadec, sa compagne mise en examen pour "modification de l'état des lieux d'un crime" et "recel de cadavres" dans cette affaire.

Les opérations pourraient se prolonger plusieurs jours.

Hubert Caouissin, ancien ouvrier d'État de l'arsenal de Brest, sans antécédents judiciaires, a reconnu les meurtres de Pascal et Brigitte Troadec, 49 ans, et de leurs deux enfants, âgés de 21 et 18 ans dans leur maison, tués à coups de pied de biche sur fond de guerre d'héritage.

Il a avoué les avoir démembrés puis avoir fait disparaître les corps, en les brûlant dans un four ou en les enterrant dans cette propriété de Pont-de-Buis où il vivait avec son fils et sa compagne Lydie Troadec.

Une reconstitution doit par ailleurs être organisée en sa présence le 29 avril dans la maison de la famille Troadec à Orvault (Loire-Atlantique).

Vos commentaires