Afghanistan : au moins 11 enfants tués par un kamikaze à Kandahar

Afghanistan : au moins 11 enfants tués par un kamikaze à Kandahar
Des soldats de l'Otan sur les lieux d'un attentat suicide à Kandahar, le 15 septembre 2017JAVED TANVEER

Au moins onze enfants, qui s'étaient massés autour d'un convoi de l'Otan, ont été tués lundi près de l'aéroport de Kandahar (sud) dans un attentat-suicide visant des soldats roumains, ont rapporté des sources officielles à l'AFP.

Huit soldats roumains ont été blessés, selon les responsables de l'Opération Résolute support, qui ont précisé qu'il s'agisait d'une voiture-suicide.

Seize personnnes ont été blessées au total, dont deux policiers afghans et des enfants, ainsi que les soldats roumains, a précisé le porte-parole du gouverneur provincial, Said Aziz Ahmad Azizi.

Le contingent roumain de l'opération "Resolute Support" est chargé de la sécurité de l'aéroport de Kandahar, a-t-il rappelé.

"Le convoi se trouvait dans le village d'Abdullh, près de l'aéroport, quand un kamikaze s'est fait exploser contre les véhicules autour desquels s'étaient massés de nombreux enfants", a-t-il rapporté.

Le responsable de la presse au siège de la police de Kandahar, Qasim Afghan, a confirmé à l'AFP ce bilan, ajoutant que l'attaque avait eu lieu en fin de matinée vers 11H00 (06H30 GMT).

Cette attaque n'a pas été revendiquée.

Dans un communiqué lundi à New York, la responsable de l'Unicef (Fonds des Nations unies pour l'enfance) Henrietta H. Fore a "condamné dans les termes les plus forts" cet attentat. ""Les 11 enfants tués avaient entre 6 et 11 ans", a-t-elle précisé.

La responsable a indiqué que la force de l'explosion avait gravement endommagé l'école religieuse où ces enfants suivaient des cours.

Plus tôt dans la matinée, un double attentat-suicide à Kaboul revendiqué par le groupe Etat islamique a tué au moins 25 personnes, dont un photographe de l'AFP et huit autres journalistes tavaillant principalement pour des radio et télévisions.

Vos commentaires